mercredi 28 septembre 2011

Le sens de la prière "Kyrie eleison"


"Le mot français miséricorde est la traduction du mot grec eleos. Ce mot a la même racine ultime que l'ancien mot grec pour huile, ou plus précisément, l'huile d'olive, une substance qui était largement utilisée comme agent apaisant pour des contusions et des blessures mineures. L'huile était versée sur la meurtrissure et servait à masser doucement, apaisant et adoucissant ainsi toute la partie lésée. Le mot hébreu qui est aussi traduit par eleos et miséricorde est hesed, il signifie un amour indéfectible. Les mots grecs pour «Seigneur, aie pitié» ou «Seigneur, miséricorde » sont «Kyrie eleison» c'est-à-dire: «Seigneur, calme-moi, réconforte-moi, chasse ma douleur, montre-moi ton amour.» Ainsi la miséricorde ne se réfère pas tant à la justice ou à l'acquittement comme c’est le cas dans une interprétation [pénitentielle] très occidentale, mais à l'infinie bonté de Dieu, et à sa compassion pour la souffrance de ses enfants! C'est dans ce sens que nous disons cette prière « Seigneur, aie pitié », « Seigneur, miséricorde » avec une grande fréquence tout au long de la Divine Liturgie. "  Père Anthony M. Coniaris (Version française par Maxime le minime) 

0 commentaires:

Publier un commentaire