mercredi 1 janvier 2020

L'obtention de la grâce par la prière

"Il est certain que toute vertu pratiquée au nom du Christ donne la grâce du Saint-Esprit, mais la prière plus que tout autre, parce qu'elle est toujours comme une arme à portée de la main pour l'obtention de la grâce.
Vous auriez envie, par exemple, d'aller à l'église, mais elle se trouve trop éloignée ou l'office est terminé ; vous auriez envie de faire l'aumône, mais vous ne voyez point de pauvre, ou vous n'avez point de monnaie ; vous voudriez rester vierge, mais vous n'avez point assez de force pour cela, à cause de votre constitution ou à cause des embûches de l'ennemi auquel la faiblesse de votre chair humaine ne vous permet pas de résister ; vous voudriez peut-être faire une autre bonne action, au nom du Christ, mais vous n'avez pas assez de force pour cela ou bien l'occasion ne s'en présente pas.

Quant à la prière, tout ceci ne l'atteint pas ; chacun en a toujours la possibilité, le riche comme le pauvre, le notable comme le simple, le fort comme le faible, le bien portant comme le malade, le vertueux comme le pécheur."

St Seraphim de Sarov
Entretien avec Motovilov

dimanche 22 septembre 2019

Les différents stades de la prière


Nous devrions être avec Dieu en tout temps.
Écoutez ce que dit la psaume 33 :
« Je bénirai le Seigneur en tout temps 
« Sa louange sera sans cesse en ma bouche »
Car la prière est la vie de notre âme.
Nous devons prier Dieu en tout temps !
Vous avez vu ce que dit le psaume 102 :
« Par-dessus tout son royaume domine ;
Bénis le Seigneur ô mon âme ! »
Vous avez vu ce que dit le grand Apôtre Paul dit de manière plus claire :
« Priez sans cesse ! »
Combien de temps priez-vous le matin ?
Et combien le soir ?
St Jean Chrysostome dit :
On devrait prier trois heures en tout matin et soir
Et au moins une heure à minuit !
Combien d’heures priez-vous Dieu ?
Au matin , à votre réveil ?
Des heures ? Non…
Nous devrions, mais nous ne prions pas des heures…
Vous voyez ?
Et la mort vient demain
Notre Seigneur a dit :
« Veillez et priez
Car vous ne savez ni le jour, ni l’heure… »
Nous partirons demain ou après-demain !
Nous partons tous !
Personne ne demeure,
Nous ne savons simplement pas quand !
Vieil homme pourri ! Vieil homme pourri !
C’est moi !

Le moine
Il y a neuf étapes dans la prière :
Nous devrions au oins prier avec les lèvres simplement, juste notre bouche, les étapes inférieures.
Que dit le Saint Apôtre Paul ?
« Apportez à Dieu les fruits de vos lèvres ! »
Que dit le Saint Esprit dans le psaume 33 ?
« Je bénirai le Seigneur en tout temps,
Sa louange sera sans cesse en ma bouche »
Que dit le psaume 102 ?
«  Bénissez le Seigneur, toutes ses œuvres,
En tout lieu de son empire »
Que dit l’Apôtre Paul ?
« Avec moi j’ai crié vers le Seigneur… »
Vous voyez ?!
Ces quatre sortes de prière : de la langue, de la voix, sont les stades inférieurs de la prière.
Pour celles-ci, on apprend comme un enfant !
Après que vous ayez prié au moins dix ans, avec la langue, les lèvres, a bouche et la voix
Vous allez voir à un moment donné que ce dont vous avez besoin, c’est ce que la bouche dit, doit être compris par l’esprit.
Il ne s’agit [plus]seulement de les dire en vain !
Et quand l’homme commence à comprendre avec l’esprit ce qu’il dit avec sa bouche, il atteint le cinquième stade, la prière de l’esprit.
Est-ce que ce stade de la prière de l’esprit est un stade de perfection ?
Non !
La prière de l’esprit est seulement « un oiseau avec une seule aile »
Ou la moitié d’une prière.
Une prière unijambiste !
Pouvez-vous marcher avec une seule jambe ?
Pouvez-vous voler avec une seule aile ?
Là également, l’esprit est attaqué par les démons…
Le sixième stade est nécessaire, la prière du cœur !
Descendre en esprit dans votre cœur !
Et quand vous descendez avec la prière dans le cœur, avec : « Seigneur Jésus Christ, Fils de Dieu, aie pitié de moi pécheur ! »
L’esprit rencontre deux maisons de péage :
La première est celle de l’imagination, l’illusion.
N’imaginez rien du tout !
Dieu n’est pas à imaginer !
Ni les Chérubins, ni les Séraphins !
Sa Gloire n’a pas de délimitations.
Le second bureau de douane, c’est la Raison à la porte du cœur.
Quand l’esprit est descendu dans le cœur,
Le premier signe en est une pointe de feu dans le sein gauche où est le cœur pour l’homme comme pour la femme !
Une pointe de feu ;
Le cœur devient très chaud !
Une douceur divine commence.
Du cœur, dans la poitrine, la moelle épinière,
Le corps entier est enflammé !
Et les yeux commencent à verser des larmes, mais pas seulement des larmes…
Un Ancien, avec qui j’ai communiqué dans la nature, me disait :
« Je suis descendu avec l’esprit dans le cœur
Pendant deux heures et dix minutes…
Et une grande douceur divine est venue,
Le christ encontre notre âme !
Nous l’avons dans notre cœur depuis le Baptême.
Et puis le côté rationnel parle à notre âme.
Il me dit :
« En deux heures et dix minutes,
 J’ai utilisé cinq mouchoirs dont j’ai essoré trois fois les larmes ! »
Ça c’est de la prière, avec toutes ces larmes !
C’est de la pureté !
C’est de la pure prière du cœur, atteinte par un sur 10 000 parmi ceux qui luttent, dit St Isaac le Syrien.
 Et puis il y a de plus grandes prières, la prière active, la prière clairvoyante, la prière contemplative…
Il n’ y a pas plus ! Je suis fatigué !
La prière contemplative n’est plus appelée prière, elle est appelée Vision Divine !
Avec celle-là saint Paul a été enlevé au 3èmeCiel ! Et il ne savait plus s’il était dans ou hors de son corps…
Cela suffit frère !
Va t’en avec ce jouet





dimanche 28 juillet 2019

Prier sans jamais se décourager par St Païssios


Il faut obéir au père spirituel. La véritable prière est possible seulement dans le cadre de l’obéissance, et elle est l’essence de notre vie spirituelle, notre relation particulière avec Dieu à travers laquelle il est possible d’atteindre le but :la déification. Vous savez ce que disait Saint Païssios à propos de la prière? «Il faut toujours prier sans jamais se décourager. Au plus souvent nous courrons vers Dieu, au plus nous nous sentirons confiants et joyeux. J’ai accompli mon service militaire pendant d’angoissant temps de guerre. J’étais opérateur radiotélégraphiste et j’ai vu: quand d’heure en heure nous parvenions à entrer en contact avec le centre de la division, nous nous sentions en sécurité. Quand c’était toutes les deux heures, on se sentait un peu en danger. Quand il arrivait qu’on ne puisse établir le contact que le matin et le soir, alors nous étions angoissés et inquiets, éloignés et d’une certaine façon coupés de la base de nos forces.Il en va de même avec la prière ; au plus souvent on prie, au plus on se sent confiant».

dimanche 26 mai 2019

LA PRIÈRE DE ST PAÏSSIOS POUR LE MONDE

La prière suivante a été confiée à un monastère qui avait demandé à l’Ancien une règle de prière que les religieuses pourraient utiliser lors de leurs veillées du soir.Cette directive a été donnée aux religieuses pendant les dernières années de sa vie. L'accent principal de cette prière est son profond amour pour toute l'humanité.



Cette prière peut être utilisée par tout croyant chrétien car elle prend en compte tous les problèmes de la vie qui nécessitent nos prières. Même les enfants peuvent la comprendre facilement puisqu'elle s'exprime en mots simples. Elle peut être utilisée par les familles lors de leurs prières du soir.

Notre Seigneur Jésus Christ,
N'abandonne pas tes serviteurs qui vivent loin de l'Église. Puisse ton amour les convaincre et les ramener à toi.
Seigneur, aie pitié de tes serviteurs atteints du cancer.
De tes serviteurs qui souffrent de petites ou de graves maladies.
De tes serviteurs qui souffrent d'infirmités physiques.
De tes serviteurs qui souffrent d'infirmités spirituelles.
Seigneur, aie pitié de nos dirigeants et incite-les à gouverner avec l'amour chrétien.
Seigneur, aie pitié des enfants qui viennent de foyers en difficulté.
Des familles en difficulté et de celles qui ont divorcé.
Seigneur, aie pitié de tous les orphelins du monde, de tous ceux qui souffrent de la douleur et des injustices depuis la perte de leur épouse.
Seigneur, aie pitié de tous ceux qui sont en prison, de tous les anarchistes, de tous les toxicomanes, de tous les meurtriers, de tous les abuseurs de personnes et de tous les voleurs. Illumine ces gens et aide-les à redresser leurs vies.
Seigneur, aie pitié de tous ceux qui ont été forcés d'émigrer.
De tous ceux qui voyagent sur les mers, sur terre, et dans les airs et protège-les.
Seigneur, aie pitié de notre Église, des évêques, des prêtres et des fidèles de l'Église.
Seigneur, aie pitié de toutes les communautés monastiques, hommes et femmes, des Anciens hommes et femmes, et de toutes les confréries du Mont Athos.
Seigneur, aie pitié de tes serviteurs qui se retrouvent au milieu d'une guerre.
De tes serviteurs qui sont poursuivis dans les montagnes et les plaines.
De tes serviteurs qui sont chassés comme des oiseaux de proie.
Seigneur, aie pitié de tes serviteurs qui ont été forcés d'abandonner leurs maisons et leurs emplois et qui se sentent affligés.
Seigneur, aie pitié des pauvres, des sans-abri et des exilés.
Seigneur, aie pitié des nations du monde. Garde-les dans tes bras et enveloppe-les de ta sainte protection. Protège-les de tout mal et de toute guerre. Garde notre pays bien-aimé jour et nuit dans ton étreinte protectrice. Embrasse-le avec ta sainte protection la défendant de tout mal et de toute guerre.
Seigneur, aie pitié de ceux qui ont été abandonnés et qui ont subi l'injustice. Aie pitié des familles qui traversent des moments difficiles. Verse ton amour abondant sur elles.
Seigneur, aie pitié de tes serviteurs qui souffrent de problèmes spirituels et corporels de toutes sortes.
Seigneur, aie pitié de ceux qui désespèrent. Aide-les et accorde-leur la paix.
Seigneur, aie pitié de ceux qui nous ont demandé de prier pour eux.
Seigneur accorde le repos éternel à tous ceux qui sont passés à la vie éternelle à travers les âges.
(traduction de la source

samedi 4 mai 2019

DIMANCHE DE THOMAS



Toi qui seul connais la faiblesse de la nature humaine, / lui étant devenu semblable, dans ta compassion, / revêts-moi de la force d’en-haut,/ pour que je chante devant toi: / Saint est le temple spirituel / de ta gloire immaculée, / Seigneur ami des hommes (in Ode 3)

Devant le Père et le Fils / et l’Esprit saint prosternons-nous, / Trinité à qui même gloire est décernée, / Puissance divine incréée; / les Anges la glorifient dans le ciel / et nous sur terre en ce jour / avec crainte la célébrons fidèlement.


Triple soleil de la divinité, / répands sur moi l’éclat de tes rayons / pour que brille aux yeux de mon cœur / la beauté divine, la splendeur / qui surpasse tout esprit, / dans l’éclat de ta douce communion.

À ton image m’ayant façonné, à ta ressemblance m’ayant formé, / Dieu créateur et souverain, / Trinité dont l’unité n’est pas confusion, / éclaire-moi pour accomplir / ta sainte et parfaite volonté. (in Ode 4)

Par l’éclat de ton avènement / tu as illuminé les confins de l’univers / en les éclairant, ô Christ, / par la splendeur de ta croix: / fais briller aussi la lumière de la divine connaissance / dans les cœurs qui te chantent selon la vraie foi.

Avant toute la création, / c’est sur les Anges que tu fis briller / directement les rayons / de ton inaccessible clarté: / sur qui te chante selon la vraie foi / répands aussi ta lumière, divine Trinité.

La nature qui de ta bonté / reçut le don d’exister/ te chante maintenant, / unique Dieu au triple éclat, / te demandant de lui épargner / épreuves, chutes, peines et dangers.

Glorifions avec foi / le Père, le Fils et l’Esprit saint, / une seule nature et divinité, / partagée, mais non divisée, / unique Dieu de tout le créé, / le visible et l’immatériel. (in Ode 5)

Verbe divin, reflet consubstantiel / du Dieu tout-puissant, / qui as voulu prendre sur toi / d’habiter parmi nous, / traite-moi selon ton cœur, / avec le Père et l’Esprit, / fais que démons et tentations, / dans l’effroi, se tiennent loin de moi.

Seigneur, afin de nous montrer / l’océan de ton amour, / tu as envoyé ton Fils / jusqu’en notre pauvreté, / pour restaurer le genre humain / dans la splendeur des premiers jours: / maintenant encore, Dieu sauveur, / éclaire-moi de ton Esprit

Toi qui sauves l’entière création, / l’univers sensible et spirituel, / sauve aussi tes serviteurs / de la malignité de l’Ennemi, / Trinité sainte et consubstantielle, / sauvegarde ton troupeau, / le protégeant de toute adversité.

Pour nous montrer l’insondable océan de ta bonté, / Dieu unique au triple éclat / et tout-puissant Seigneur, / tu nous donnas les promesses du salut, / que nous te prions d’accomplir / en faveur de tes serviteurs.

De nos prières entends la voix, / toi l’objet de notre foi, / Dieu unique et seul vrai Dieu / en trois personnes d’égale majesté; / à tes fidèles accorde la consolation / par les prières de la Mère de Dieu, / la Vierge pure, toute-digne de nos chants. (in Ode 9)

(extraits de l'Office de minuit du Dimanche de Thomas - source)