jeudi 2 juillet 2020

PRIÈRE DU CŒUR ET MÉDITATION par le starets Nicodème de Karoulia

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après




Voici comment un starets de l'Église nous enseigne sur la pratique de la prière de Jésus. La prière est simple: "Seigneur Jésus-Christ, aie pitié de moi pécheur". On doit répéter ceci encore et se concentrer sur les mots. C'est différent d'un mantra utilisé dans la méditation, car il faut croire en Jésus-Christ et sentir la douleur de ses péchés. Il faut avoir un grand désir de suivre la volonté de Dieu, en cherchant avec sincérité Sa miséricorde. Cela va au-delà de simplement se concentrer sur les mots, mais cela l'exige aussi. 

Le starets Nicodème [Nikodim] de Karoulia, moine qui vivait sur le Mont Athos, nous donne quelques instructions simples dont je vais donner une partie seulement. 

On commence par la prière debout et puis, après la prière initiale, on peut s'asseoir. 

La prière est dite dans son esprit et on utilise un chapelet de prière pour aider dans sa concentration. On déplace ses doigts sur le nœud suivant sur le chapelet de prière chaque fois que l'on termine la prière. 

On maintient son attention dans sa poitrine, et non dans sa tête ou ailleurs. Il dit: "Si vous priez dans votre tête, vous aurez une tête pleine de pensées. Vous devez faire descendre votre attention [dans la poitrine]." Il est préférable de prier avec votre tête baissée sur la poitrine. 

L'essentiel est de faire ce que vous aidera à maintenir votre concentration dans la prière. Il nous dit que ce n'est plus la prière quand vous perdez le sens que vous êtes en train de prier Dieu. 

Le starets dit, 

"S'il [celui qui prie] n'a pas conscience qu'il est face du Seigneur, alors il est prie seulement dans sa tête. Il sait qu'il y a un Dieu, et se souvient qu'il s'adresse à Dieu, mais il n'est pas conscient de cela. Mais la conscience mène l'homme au sentiment. Et quand vient le sentiment, alors il se met à pleurer. la repentance véritable est alors révélée. Il prend conscience de ses péchés et commence à se repentir sincèrement. Il crie vers le Seigneur, "Pardonne-moi, pardonne-moi, aie pitié de moi! "Tout se termine dans le cœur." 

Nous prions sans invoquer aucune image. 

Le starets dit, 

"Regardez le Seigneur et croyez que le Seigneur vous regarde. Dans l'esprit priez dans l'esprit!... Nous allons avec notre esprit prier Dieu le Saint-Esprit. Notre esprit est uni à Dieu. Quand nous nous tournerons avec confiance vers Dieu l'Esprit, le Seigneur se penchera sur nous et l'esprit humain sera uni à l'Esprit du Seigneur au moment de la prière ". 

Le principal problème que nous rencontrons dans la prière est l'attention. 

Le starets dit: 

"Efforcez-vous de maintenir votre attention dans les paroles de la prière. Ensuite, il n'y a pas de place pour que les pensées surgissent, puisque l'attention est occupée par les mots de la prière... Quand vous prononcez les mots, soyez conscient comme si vous les ressentiez". 

Le starets développe sur ce sujet dans un autre dialogue. Il donne des conseils sur la façon d'éliminer les distractions et de maintenir l'attention au cours de la prière, 

"Vous ne devriez pas enfermer votre esprit dans tous les mots à la fois, mais dans chaque mot séparément, vous devez faire comme ceci: Quand vous prononcez un mot avec votre esprit, vous devez en même temps écouter avec votre esprit la parole qui est prononcée. Puis, sans pause, prononcer immédiatement le mot suivant de la même manière. De même avec les troisième, quatrième et cinquième mots. Terminez une prière, puis immédiatement sans pause, une autre, puis une troisième, et ainsi de suite jusques à la fin du chapelet de prière. Articuler avec votre esprit les paroles de la première moitié de la prière "Seigneur Jésus-Chris." clairement et fermement prononcez la seconde moitié de la prière "Aie pitié de moi" rapprochés, en comprimant une peu votre poitrine et votre respiration, mais pas trop fortement, exprimant de cette façon votre contrition du cœur et la repentance. Mais cela doit se faire calmement, afin de ne pas irriter les nerfs. Dans le même temps il faut constamment tenir votre attention dans votre cœur et votre regard sur la face invisible du Seigneur en Son Nom prononçant les paroles de la prière de cette façon, mot après mot, sans pause ou arrêt, ne vous donnant pas de place pour les idées et les pensées parasites et intrusives. Œuvrant de cette façon avec l'aide de Dieu, vous verrez le fruit de votre travail: la diminution de la distraction". 

Il nous est conseillé de nous engager dans cette prière pendant au moins 30 minutes chaque jour dans un endroit calme. La plupart des chrétiens orthodoxes ont un endroit spécial pour la prière dans leur maison où ils ont des icônes, une croix, un encensoir, un cierge et leurs livres de prières. 


Oui, il y a des similitudes dans la pratique de la méditation et de la prière, mais il y a beaucoup plus de choses dans la prière. Pour un chrétien, dans la pratique de la prière de Jésus, on va également tirer des avantages des changements physiques décrits dans les études sur la méditation, mais on tirera des avantages au-delà de ces avantages physiques. Nous devons nous rappeler, notre objectif n'est pas seulement la longévité, le bonheur ou la paix de l'esprit, mais la vie éternelle avec Dieu dans Son royaume. C'est le but de la prière de Jésus. Avec elle viennent également tous les avantages physiques attribuées à la méditation. 


lundi 20 avril 2020

À PROPOS DE TRANSMISSION EN DIRECT DES OFFICES MONASTIQUES FRANCOPHONES EN DIRECT

J'AI AU MOINS EU UNE RÉPONSE, LA SEULE, DU MONASTÈRE DE TERRASSON.



Peut-être des dispositions seront-elles prises pour la suite du confinement, car  même quand la période pascale sera terminée, il est à craindre que nous ne puissions avoir quelque certitude concernant la fin et/ou le renouvellement du confinement. Et le besoin de nourriture spirituelle sera toujours le même (transmission surtout d'homélies et d'offices moins que de Divines Liturgies qui ne pourront qu'augmenter la frustration  de communion réelle).  De même le sentiment d'appartenance à une communauté francophone de foi, réelle,  qui existe chez nous, pourra être alimenté et conforté par une diffusion en direct et non pas en différé, car le différé transforme fâcheusement la vie réelle en documentaire ou pire en fiction. Les sites russophones, anglophones ou hellénophones essayent de pallier ce manque en permettant aux fidèles de commenter en direct : c'est une idée mais je ne suis pas sûr que ce soit une solution car il est préférable de prier en direct avec une communauté que de prendre de la distance avec des commentaires écrits sur un clavier d'ordinateur.

Malgré tout il y a des prêtres (P. Mihaï d'Aix en Provence l'a fait avec Cisco Webex Meetings et un simple smartphone et j'ai beaucoup apprécié personnellement) qui s'essayent à la visioconférence pour la transmission des offices qu'ils célèbrent et même si ce n'est pas parfait techniquement, il se passe quelque chose de réel, une vraie communauté de prière, visible, dont nous avons besoin car nous sommes comme St Thomas et nous avons besoin de voir d'entendre en direct, même si le Seigneur nous a affirmé que quand "deux ou trois seront réussis" en son nom Il sera là parmi nous…

SEMAINE RADIEUSE HEURES PASCALES




Les Heures pascales remplacent :
  • l'office de Prime, à la fin des Matines ;
  • les offices de Tierce et Sexte avant la Divine Liturgie ;
  • l'office de None avant les Vêpres ;
  • l'Apodeipnon (Complies) et l'Office de minuit.
  • Les Heures pascales peuvent être aussi chantées à la place de la traditionnelle Action de grâce après la communion. 
  • De plus, une coutume pieuse consiste à substituer les Heures pascales aux prières du matin et du soir lors de la Semaine radieuse. Ainsi, les fidèles se reposent des longs services de prières sans négliger de donner joyeusement grâce à Dieu afin de ne pas céder au découragement et à la gourmandise comme ils partagent les aliments de fête. Du Dimanche de Pâques jusqu'au Samedi du Renouveau :

Béni soit notre Dieu en tout temps.
maintenant et toujours et dans les siècles des siècles
Amen.

Le Christ est ressuscité des morts,
par la mort, Il a vaincu la mort ;
à ceux qui sont dans les tombeaux,
Il a donné la vie.
(3x)

Ayant contemplé la Résurrection du Christ,
adorons le Saint Sei-rneur. Jésus, le seul sans péché.
Nous vénérons ta Croix, ô Christ.
et nous chantons et glorifions ta sainte Résurrection.
Car tu es notre Dieu, nous n'en connaissons nul autre que Toi,
c'est ton Nom que nous invoquons.
Venez, tous les fidèles. adorons la sainte Résurrection du Christ,
car voici que, par la Croix, la joie est venue dans le monde entier.
Bénissant en tout temps le Seigneur, nous chantons sa Résurrection ;
car, ayant supporté la Croix pour nous, par sa mort il a aboli la mort.
(x3)

Devançant 1'aurore, Marie et ses amies,
et trouvant la pierre écartée de I'entrée du tombeau,
entendaient I'Ange leur dire :
Pourquoi, Celui qui est dans la lumière éternelle,
le cherchez-Vous comme un homme parmi les morts ?
Voyez les suaires de la sépulture :
courez et annoncez au monde entier
que le Seigneur est ressuscité, ayant anéanti la mort,
car il est le Fils de Dieu qui sauve tout le genre humain.

Dans le tombeau tu descendis, ô Immortel,
mais tu abolis la puissance de l'Enfer ;
et tu es ressuscité vainqueur, ô Christ notre Dieu,
disant aux Femmes Myrrhophores : 'Réjouissez-vous',
et à tes Apôtres faisant grâce de la paix,
Toi qui accordés aux déchus la Résurrection.

Dans le tombeau corporellement,
dans les enfers avec ton âme, en tant quê Dieu,
au Paradis avec le Larron,
et sur le Trône tu étais, ô Christ,
avec le Père et l'Esprit,
emplissant tout, Toi qu'on ne peut cemer.

Gloire...

Porteur de vie,
plus beau que le Paradis, en vérité,
plus que toute demeure royale resplendissant,
tel est apparu, ô Christ
ton tombeau,Ia source de notre résurrection.

Et maintenant...

Demeure divine
et sanctifiée du Très Haut, réjouis-toi !
Par toi, ô Théotoque, est donnée la joie,
à ceux qui crient à pieine voix :
Tu es bénie parmi les femmes, Souveraine toute immaculée.

Kyrie eleïsson (x40)
Gloire... et maintenant...

Toi, plus vénérable que les Chérubins
et sans comparaison plus glorieuse que les Séraphins,
qui sans corruption as enfanté Dieu le Verbe,
toi, vraiment Mère de Dieu, tous nous te magnifions.

Au nom du Seigneur, bénis, Père.

Par les prières de nos saints pères,
Seigneur Jésus-Christ notre Dieu, aie pitié de nous.

Amen.

Le Christ est ressuscité des morts,
par la mort, Il a vaincu la mort ;
à ceux qui sont dans les tombeaux,
Il a donné la vie.

mardi 31 mars 2020

NÉCESSITÉ ET CONDITIONS D'UNE PRIÈRE EFFICACE selon les Écritures

o  Matthieu 7:7-11 « Demandez, et l'on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l'on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l'on ouvre à celui qui frappe… »
o   Matthieu 18:19 « Amen, je vous le dis, si deux d’entre vous sur la terre se mettent d’accord pour demander quoi que ce soit, ils l’obtiendront de mon Père qui est aux cieux. En effet, quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux. »
o   Luc 18:7-8 « Pour montrer qu’il est nécessaire de prier constamment, sans jamais se décourager, Jésus raconta à ses disciples la parabole suivante : Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait pas Dieu et qui n’avait d’égards pour personne. Il y avait aussi, dans cette même ville, une veuve qui venait constamment le trouver pour lui dire : « Défends mon droit contre mon adversaire. » Pendant longtemps, il refusa. Mais il finit par se dire : « J’ai beau ne pas craindre Dieu et ne pas me préoccuper des hommes, cette veuve m’ennuie ; je vais donc lui donner gain de cause pour qu’elle ne vienne plus sans cesse me casser la tête. » Le Seigneur ajouta : Notez bien comment ce mauvais juge réagit. Alors, pouvez-vous supposer que Dieu ne défendra pas le droit de ceux qu’il a choisis et qui crient à lui jour et nuit, et qu’il tardera à leur venir en aide ? »
o   Lettre de Saint Paul, 5, 1618:  « Soyez toujours dans la joie, priez sans cesse, rendez grâce en toute circonstance. Car c'est la volonté de Dieu à votre égard, dans le Christ Jésus. »
o    Ephésiens 6, 18, : « Priez sans cesse avec toutes sortes de prières et de supplications dans l'esprit, employez vos veilles à ce but avec une vraie persévérance et priez pour tous les saints, et pour moi aussi. »

o   Colossiens 4, 23 : « Persévérez dans la prière, passez vos veilles en prières d'action de grâces. Priez aussi pour nous : que Dieu ouvre les portes à notre prédication afin que nous puissions annoncer le mystère du Christ, pour lequel je suis en prison. »

dimanche 29 mars 2020

PRIÈRE POUR LE PERSONNEL SOIGNANT en lutte contre le Coronavirus



Prière en français  venue d'Ukraine pour les membres du corps médical qui luttent avec abnégation et infatigablement contre la propagation de la contagion et sauvent les vies humaines. La demande à introduire dans l’ecténie est la suivante. On peut très bien l'utiliser à la maison et y rajouter les noms des personnes que l'on connaît (médecins, infirmiers, aides soignants personnel hospitalier etc.), dans une prière domestique :



« Maître Ami des hommes, tourne Ton regard sur l’exploit sacrificiel de nos médecins et du personnel soignant [noms…], envoie-leur une santé inébranlable, la force et la fermeté de l’esprit, la sagesse dans l’accomplissement de leurs labeurs pour le bien de notre peuple, et procède par eux [noms…]  à la guérison de Tes serviteurs souffrants, nous Te prions avec instance, écoute-nous promptement et aie pitié de nous ! »