jeudi 25 février 2016

PRIÈRE AVEC ST PORPHYRIE



Ci-dessus un enregistrement rare de St. Porphyrios de Kavsokalyva (2 décembre)
Il prie sur quelques personnes afin qu'elles soient protégées de tout mal et tout dommage. La prière est transcrite ci-dessous pour l'usage commun.

 O Seigneur, sauve ton peuple. Notre Dieu, Père de notre Seigneur Jésus - Christ, accorde à ( nom / nom ) la santé et la force de l' âme et du corps, et protège ( le / la / les ) et bannis de ( lui / elle / eux ) tous sorts, magie et malfaisance. Protège ( le/ la / les ), O Seigneur, et préserve ( le/ la / les ) de tout mal, par les prières de ta mère toute pure et toute sainte, et de tous tes Saints. Amen. Et accorde ( lui/ leur ) prospérité. Amen. Seigneur Jésus-Christ, aie pitié de nous. 
(version française par Maxime le minime de la source)

vendredi 15 janvier 2016

La prière de Jésus, rien à voir avec de l'individualisme…

J-C Larchet
"L’Ancien Éphrem de Katounakia] : « La parole de l’Évangile : “Demandez et vous recevrez” (Jn 16, 24) fonde le dogme de notre parfaite nullité puisque, comme le dit le Seigneur Lui-même, “sans moi vous ne pouvez rien faire” (Jn 15, 5). » Deuxièmement, le Père Éphrem associe étroitement la prière à l’obéissance, ce qui signifie donc que la prière s’inscrit dans une relation d’amour au père spirituel. Troisièmement, le Père Éphrem souligne l’importance de la prière pour autrui, en particulier pour les affligés, qui est un fruit naturel de la compassion en même temps qu’elle renforce l’amour du prochain.”[…] le reproche d’individualisme fait à la Prière de Jésus par certains théologiens du courant personnaliste moderne est injustifié. Premièrement, la prière bien menée présuppose la pratique des vertus, en particulier l’humilité, qui signifie un effacement de son propre moi au profit de Dieu. Comme le dit fortement l’auteur de ce livre [

J-C Larchet

jeudi 31 décembre 2015

Quand tu pries en silence, méfie toi de l'imagination par St Grégoire le Sinaïte




« Si tu pries bien en silence, espérant être avec Dieu, dit le vénérable Grégoire le Sinaïte, n'accepte jamais ce que tu viendrais à voir de sensuel ou de spirituel, à l'extérieur ou à l'intérieur de toi, même si cela devait être l'image du Christ, d'un Ange ou d'un Saint, ou si la lumière prenait forme et t'imprégnait l'esprit. L'esprit en lui-même possède une force naturelle d'imagination et peut facilement créer des images transparentes de ce qu'elle désire ardemment, chez ceux qui n'en perçoivent pas le danger et se causent ainsi du mal à eux-mêmes. Dieu ne s'indigne pas contre celui qui porte une scrupuleuse attention à soi-même si, par peur de tomber dans l'égarement, il n'accepte pas ce qui vient de Lui sans s'interroger au préalable et s'éprouver comme il se doit. »

jeudi 19 novembre 2015

Le Seigneur est mon berger

Un jeune réfugié syrien devant une église orthodoxe de Chypre, le 23 janvier 2015.(REUTERS/Yiannis Kourtoglou)

« Le Seigneur est ma lumière et mon Salut,
De qui aurais-je peur ?
Le Seigneur est le défenseur de ma vie, 
Qui craindrais-je ? »
(Ps. 26)

lundi 26 octobre 2015

St Dimitri


Tropaire (ton 3) :

Au milieu des dangers, le monde entier a trouvé en toi un puissant défenseur

pour mettre en fuite, victorieux athlète, les païens ;

toi qui as abattu l'arrogance de Lyéos

et sur le stade encouragé Nestor,

prie le Christ notre Dieu d'accorder à nos âmes la

grande miséricorde.

Kondakion (ton 2) :

Sous les flots de ton sang, Dimitri, le Seigneur empourpra son Église
Lui qui t'a donné l'invincible pouvoir
et garde saine et sauve la ville dont tu es le ferme appui.